Facebook   |   Contactez-nous   |   English

ORANGE 2018

Conjuguer la traçabilité

ORANGE, L’événement d’art actuel de Saint-Hyacinthe – 6e édition

Du 16 septembre au 28 octobre 2018

Commissaires _ les jumelles Isabelle et Marie-Ève Charron

Projets inédits et résidences en milieux agricoles

Artistes

Benoit Aquin, Pascal Audet, Magali Babin, Michel Boulanger, Paul Chartrand, Andréanne Godin, Laurent Lamarche, Diane Landry, Arkadi Lavoie Lachapelle, Mériol Lehmann, Kevin Michael Murphy, Amélie Proulx, Lonnie Van Brummelen & Siebren de Haan

Lieux

  1. EXPRESSION : 2e étage du Marché public, 495, avenue Saint-Simon, Saint-Hyacinthe
  2. Chapelle des Sœurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe : 2245, avenue Raymond, Saint-Hyacinthe
  3. Jardin Daniel A. Séguin : 3211, rue Sicotte, Saint-Hyacinthe
  4. Cégep de Saint-Hyacinthe, La Verrière : 3000, avenue Boullé, Saint-Hyacinthe

Jumelant leurs expertises d’agronome et d’historienne de l’art, les commissaires Isabelle et Marie-Ève Charron proposent une édition aux arrimages concrets entre les mondes agroalimentaire et artistique. Plusieurs des œuvres présentées sont le résultat de « rendez-vous à l’aveugle » entre artistes et partenaires agricoles autour de la notion de traçabilité, fil conducteur de l’événement.

Au cœur de nombreux enjeux actuels en agroalimentaire, la traçabilité favorise aussi des liens féconds avec des préoccupations artistiques. Vouloir assurer la provenance ou la différenciation d’un produit par la traçabilité s’apparente à des questions typiques au monde de l’art. La traçabilité permet de retracer le parcours d’un produit, de sa production à sa distribution, alors que l’œuvre d’art est rattachée à son auteur.e, depuis sa genèse jusqu’à sa présentation. La « traçabilité » garantit, authentifie et indexe la valeur (monétaire, esthétique, qualitative) du produit, du geste, de l’action ou de l’œuvre ; la traçabilité rassure, même. En art, la signature et l’attribution orientent la réception de l’œuvre par le public et confortent le marché ou les musées. Les 13 projets artistiques abordent de manière inédite des déclinaisons de la traçabilité telles celles de la génétique laitière, des œufs, de la pollinisation, des semences et de la production céréalière et acéricole.

ORANGE 2018 propose un itinéraire entre quatre lieux de diffusion, liés par leur vocation au thème. Cette mise en exposition place les citoyen.ne.s au cœur d’un événement pratiquant des conjugaisons entre l’art et l’agriculture, aussi stimulantes que nécessaires à notre époque.


Vernissage et visite commentée le dimanche 16 septembre à 13 h

Site Internet de l’événement