7e Édition
Évènement
d’Art Actuel
12 Juin —
11 Septembre
2022
2022
7e Édition
Évènement
d’Art Actuel
12 Juin —
11 Septembre
2022
Journée de clôture

Journée de clôture

Orange clôture

11 septembre 2022
10 h – 17 h

Boisé des Douze

Jardin Daniel A. Séguin

Gratuit

Une dernière occasion de visiter l’ensemble des expositions, de rencontrer les commissaires, d’assister à des performances des artistes et de participer à plusieurs activités.

Atelier d’herboristerie politique
avec Amélie-Anne Mailhot

Au-delà de la consommation de plantes médicinales et de la forme-marchandise que l’on prête trop souvent au végétal, cette discussion s’intéressera aux pratiques de soin réciproques entre les plantes et les êtres humains, qui s’établissent dans la recherche sensible de mises en relations démultipliées. L’art et le soin sont conjointement garants des conditions d’une relation vivante au monde végétal, par l’usage de techniques de l’attention : il s’agira dans cette discussion d’ouvrir le dialogue à partir de la question de ce qui, à ce diapason, déploie de nouvelles possibilités pour le vivant et, ainsi, « soigne ».

Horaire

10 h
Marche avec le porteur de savoirs w8banaki Michel Durand Nolett au Boisé des Douze.
Apportez un chapeau, une bouteille d’eau réutilisable et des chaussures confortables. Cette activité est gratuite, mais nécessite une réservation.

12 h 
Présence des commissaires à EXPRESSION

14 h 
La gravité organise les hasards. J’ai aimé manger la peau rugueuse des poires, une performance de Maude Arès et Corps roca, une performance d’Ileana Hernandez au Jardin Daniel A. Séguin

15 h 30
Atelier d’herboristerie politique avec Amélie-Anne Mailhot et invité·e·s au Jardin Daniel A. Séguin

Navette de la station Berri-UQAM, Montréal
Départ : 11 h / Retour : 18 h

Réservation : education@expression.qc.ca ou 450 773-4209, demandez Mélanie.

Amélie-Anne Mailhot est herboriste et chercheure postdoctorale, affiliée au Planthropolab (UOttawa) et au Groupe de recherche interdisciplinaire sur le végétal et l’environnement (GRIVE – UQAM). Elle est l’autrice d’une thèse de doctorat intitulée « L’art pour manger : le complexe de l’autonomie alimentaire innue comme mémoire de liberté politique dans les lieux de friction des habitations politiques du Nitassinan ». Ses recherches portent sur les pratiques de subsistance et de soin qui agissent à rebours des utilisations extractives et coloniales des territoires et de leurs habitant.e.s. 

Michel Durand Nolett est gestionnaire foncier au sein du Conseil des Abénakis d’Odanak. En 2007, il fonde le Bureau environnement et terre d’Odanak (BETO ; Mziaow8gan Aki) qui a développé, depuis, une expertise diversifiée pour répondre aux besoins de la communauté. Formé en foresterie, il a une pratique profondément liée au territoire (NDAKINA) et aux savoirs ancestraux. Il est engagé dans la transmission des savoirs des w8banakiak, et partage son temps dans la communauté d’Odanak avec le Musée en donnant des conférences, en faisant des marches en forêt et en menant des ateliers. Il est l’auteur de la publication Plantes du soleil levant Waban Aki (2008).